gestalt mythes vitalité

Le voyage du héros

(placeholder)

Ce que l'on appelle aujourd'hui gestalt était à l'origine nommé “gestalt-thérapie”, approche développée aux États-Unis par Fritz Perls (avec le concours d'autres thérapeutes). L'ouvrage de référence date de 1951. En France, le premier ouvrage sur ce sujet a été publié en 1984 par Marie Petit sous le titre La gestalt, thérapie de l'ici et maintenant.

La gestalt met l'accent sur un rapport authentique à soi-même et au monde extérieur "'ici et maintenant", et sur la responsabilité de chacun dans l'expression de ce que l'on ressent et dans ses actes.

En 1964, Fritz Perls introduit la gestalt à Esalen, centre dédié aux diverses approches de la psychologie humaniste, fondé deux ans auparavant par Michael Murphy et Dick Price. Price commence à travailler en gestalt avec lui en 1966… jusqu'au jour où Perls déclare: "Dick, il est temps que tu ailles ton chemin et que tu montes tes propres groupes." On est à la fin de 1969, à Vancouver, Perls étant entretemps parti s'y établir.

Price revient à Esalen et lance donc des groupes de gestalt. Il précisera plus tard: “Fritz était extrêmement ferme sur son refus de 'former une palanquée de petits Fritz'. Je suis Dick, je ne suis pas Fritz.”

De la gestalt 'thérapie' — terme que n'utilisait plus Perls à Esalen — il retient l'essentiel tout en introduisant des partis pris et des activités qui l'amènent à parler plutôt de 'pratique' de la gestalt.

Dick Price a appris au contact de Fritz Perls, Paul Rebillot à celui de Price, et Tony Khabaz à celui de Rebillot.

Dick Price

Fritz Perls

La gestalt de Perls à Khabaz, via Price et Rebillot

Fritz Perls a enseigné la gestalt à Dick Price ; Price, à Paul Rebillot ; Rebillot à Tony Khabaz.  


Paul Rebillot