(placeholder)


gestalt • mythes • vitalité-----

Le voyage du héros


Entrer dans la dynamique intemporelle du voyage initiatique…

Plonger au cœur de vous-même…

Saisir le fil de votre aventure humaine…

Revenir habité, et renouveler votre quotidien…

Joseph Campbell a décrit le voyage du héros en 1949.

Paul Rebillot en a fait en 1973 une puissante expérience personnelle, à la découverte de “l'être réel en soi”.

Tony Khabaz, élève de Rebillot, facilite depuis plus quinze ans ce voyage au cœur de soi, aller et retour…

Parfois, notre vie n'est plus ce qu'elle était — et notre avenir tarde à prendre forme.


Quand le présent laisse à désirer et que l'avenir tarde à prendre forme…

Quand s'attrister ou fulminer, s'épancher ou raisonner ne suffisent plus…

Quand il devient clair que les circonstances extérieures n'expliquent pas tout…


Vous pouvez vous fier au pouvoir des rites de passage.


“La carte du labyrinthe est toute tracée.

Il suffit de suivre le fil laissé par le héros.”

Joseph Campbell


En vous, un “héros” est en quête d'une vie vécue dans l'authenticité.

Des “monstres” vous barrent la route: vos démons intérieurs, irrités de voir troubler leurs petits arrangements et ardents défenseurs du statu quo.

partir à l'aventure intérieure…

le voyage du héros

7 jours pour

trouver un nouvel élan

“On a tendance à monter en épingle le parcours du héros mythologique. En fait, il s'agit avant tout d'un cheminement vers soi, dans la profondeur — où seront surmontées d'obscures résistances, et réveillés des pouvoirs oubliés, perdus depuis longtemps, qui permettront d'éprouver le monde sous un jour radicalement nouveau.”

Joseph Campbell

Partir !

Témoignages

Pour cesser de tourner en rond dans cet affrontement intime, le mieux est d'y plonger — une bonne fois pour toutes.  

“Le voyage du héros représente la quête

d'un soi authentique, de l'être réel en soi.”

Paul Rebillot

Images :  

1. Len Lye, Rainbow Dance

2. . David Campbell,  A Real Pandora's Box (detail)

Les étapes

“Je suis un trouillard et je déteste les héros mais, comme beaucoup, je ne peux m'empêcher de courir au-devant de ma peur.”

Yachar Kémal